Je lutte contre le gaspillage alimentaire. Je ne jette pas de nourriture et je cuisine les restes

Ils le font!

POURQUOI ?
COMMENT FAIRE ?
À SAVOIR ENCORE
FICHE PRATIQUE ALIMENTATION

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Pourquoi ?
    • 1/3 de la production mondiale de nourriture finit dans nos poubelles.
    • En France, cela représente 30 kg par personne et par an dont 7 kg de produits encore emballés !
    • Les légumes (31%), les liquides (24%) et les fruits (19%) sont les produits les plus gaspillés par les ménages.
    • Le gaspillage de nourriture coûte environ 100 euros par personne et par an.
    • Les Français gaspillent également environ 20 kg d’aliments lors des repas pris à l’extérieur de la maison.
    • Gardons à l’esprit que dans le monde, 815 millions de personnes souffrent de malnutrition dont 124 millions souffrent de faim aiguë.

Beaucoup d’entre nous ont l’impression de ne pas gaspiller. Pour prendre conscience de ce que représente le gaspillage alimentaire à la maison, mettez tous les déchets alimentaires (liquides compris) que vous comptez jeter dans un bocal et pesez-le à la fin de la semaine. Vous verrez, c’est beaucoup plus que ce que vous n’aviez imaginé ! C’est une activité qui peut facilement être réalisée avec les enfants.

Ne pas gaspiller de nourriture est une action écologique mais aussi une question d'éthique et de respect à l'égard de ceux qui ont produit la nourriture.


COMMENT FAIRE ?

JE COMMENCE PAR QUOI ?
  • On fait très régulièrement l'inventaire des placards de cuisine et on range les denrées selon leur durée de conservation ; une étagère réservée aux produits sans limitation de durée : pâtes, légumes secs, sucre, farine, riz, épices, huiles... ; une étagère pour les bocaux de stérilisation à longue durée de conservation : thon, sardines, sauce tomate, cornichons, etc.
  • J'apprends à recycler les restes : fruits et légumes un peu confits ou abîmés deviennent des soupes, des gratins, des compotes, des tartes, des clafoutis. Les restes de viande ou de poisson se recyclent en boulettes, farces pour tomates, lasagnes, hachis Parmentier, brandade, feuilletés, samoussas, etc.
  • Je n’encombre pas les placards : j’achète en fonction des besoins et je visualise les denrées qui vont manquer et les note sur la liste de course.
  • Procéder de la même façon pour le frigo : placer les produits à date limite de conservation courte (poissons, viandes) dans la partie la plus froide ; ranger le beurre, la crème fraîche dans le compartiment de la porte (mettre les yaourts avec la date limite la plus proche devant).
  • Je conserve les restes dans des contenants hermétiques, en verre de préférence.
  • Je privilégie les produits frais, et bio, qui seront consommés en deux/trois jours.
  • Je garde toujours une réserve de produits utiles pour cuisiner les restes : des œufs, des bouillons de légumes, du lait longue conservation, et au frigo des feuilles de brick, une pâte à tarte, du fromage râpé et à tartiner, et de la crème fraîche.
  • Sont interdits de frigo : les tomates, les avocats, les aubergines, les courgettes, les bananes, les poires, les fruits à noyaux car ils ramollissent et perdent leur goût. Pommes de terre, patates douces, oignons et ails se stockent à l'ombre, au sec, et au frais. Les œufs aussi se conservent au frais, mais pas au frigo sinon leur coquille risque d'être poreuse aux bactéries.
  • En cuisine rien ne se perd, tout se transforme : les épluchures deviennent des chips, les fanes de légumes font d’excellentes soupes, les miettes de pain rassis se transforment en chapelure voire remplacent la farine quand elles sont réduites en poudre…
  • Je conditionne les restes dans des barquettes individuelles et les congèle pour dépanner : légumes blanchis, purées et compotes, riz cuit, viande et poisson crus, beurre, pâte à tarte, pain, herbes fraîches, sauces et bouillons, fruits coupés en morceaux...
  • Au restaurant ou à la cantine, je me sers en fonction de mon appétit et j’emporte ce que je n’ai pas consommé !

à savoir encore
  • « Mon Restau Responsable® » est un programme gratuit qui accompagne la restauration collective vers des pratiques plus responsables et durables, n’hésitez pas à en parler à votre maire ou votre entreprise.
Découvrez le programme
  • « Manger mieux, gaspiller moins » :
Le guide
  • « Comment manger mieux sans dépenser plus ? » :
L'infographie
  • « Mieux manger, moins gaspiller, moins polluer » :
L'infographie LINK

partager le geste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *